ENVIRONNEMENTAL

une pensée par jour (au moins) pour Eliz

Skip to: Content | Sidebar | Footer

Contacter l'administrateur

Un outil pour calculer l’empreinte écologique de nos poubelles

27 June, 2006 (19:14) | environnement | By: eliz

Un outil internet permettant, pour la première fois, aux collectivités locales d’évaluer l’impact environnemental de la collecte des déchets ménagers, a été présenté vendredi à la presse par la société Sita France (groupe Suez).

Ce “calculateur d’empreinte écologique déchets”, accessible librement sur internet (www.empreinte.sita.fr), est destiné à permettre aux utilisateurs de faire des choix qui ne soient pas uniquement basés sur des critères économiques mais qui intégrent un “indicateur environnemental”, a expliqué Patrice Dauvin, Pdg de Sita france.

L’empreinte écologique est un concept imaginé par un scientifique américain et diffusé par le World Wide Fund (WWF) afin de mesurer la pression exercée par l’homme sur la nature, en évaluant la surface productive nécessaire à une population pour répondre à sa consommation de ressources et à ses besoins d’absorption de déchets. Plus le niveau de vie est élevé, plus l’empreinte est forte. En France, il faut compter 5,88 hectares par personne, ce qui signifie qu’il faudrait trois planètes Terre pour subvenir aux besoins de la population mondiale actuelle si chaque individu avait le mode de vie d’un Français moyen.

Cet outil permet pour l’instant aux collectivités locales de calculer l’empreinte écologique d’une opération de collecte des déchets afin de choisir éventuellement des solutions alternatives.

Dans un deuxième temps, le programme devrait également permettre de modéliser l’impact environnemental du traitement des déchets. “L’impact du carburant par tonne collectée est très important”, a souligné Emmanuel Chauchat, directeur des marchés publics Sita France. “En réduisant les fréquences de collecte, on réduit l’empreinte écologique”, a-t-il ajouté.

“La démarche est hyper intéressante”, a estimé Thierry Buriot, représentant la collectivité de Launay-Lantic (Cotes d’Armor), associé à l’expérimentation. “C’est l’occasion d’accéder à une vision citoyenne du problème des déchets et d’aller au delà de la question des coûts”, a-t-il ajouté.

Share |

Write a comment