ENVIRONNEMENTAL

une pensée par jour (au moins) pour Eliz

Skip to: Content | Sidebar | Footer

Contacter l'administrateur

Un pas vers une ampoule révolutionnaire consommant 90 pour cent moins d’énergie que les ampoules électriques traditionnelles

30 October, 2006 (02:32) | énergie, perspectives, technologie | By: eliz

La quête mondiale visant à concevoir une ampoule électrique plus économique a fait un pas de géant avec l’annonce de la mise au point d’une nouvelle technologie au Canada. Group IV Semiconductor Inc. (Group IV), EnCana Corporation et Technologies du développement durable Canada (TDDC) ont annoncé aujourd’hui que cette innovation pourrait mener à la conception d’une ampoule électrique qui consomme 90 pour cent moins d’énergie que les ampoules incandescentes traditionnelles et qui a une durée de vie de 20 ans. L’approche du Group IV consiste à faire passer du courant au travers de silicium pour produire de la lumière. Etant donné que la presque totalité de l’énergie est convertie en lumière plutôt qu’en chaleur, cette solution consomme un dixième de l’énergie utilisée par les ampoules électriques traditionnelles et dure un grand nombre d’années. “L’éclairage à semi-conducteurs est de plus en plus adopté comme moyen pour réduire la consommation d’énergie mondiale, affirme Stephen Naor, chef de la direction de Group IV. Depuis le tout début, notre vision consiste à lancer sur le marché des ampoules électriques à prix populaire qui soient compatibles avec les appareils d’éclairage actuels”.

Les avantages potentiels de cette technologie sont nombreux. Une adoption massive pourrait entraîner des économies d’électricité correspondant à presque le double de la consommation d’électricité annuelle des foyers de la ville de Toronto. La durée de vie de ce type d’ampoule pourrait atteindre 50.000 heures, comparée à 1.000 heures pour une ampoule à incandescence 5.000 heures pour les lampes fluorescentes compactes. Son utilisation serait possible avec les appareils d’éclairage actuels et la lumière blanche fournie serait d’une excellente qualité. L’ampoule ne serait pas chaude au toucher, ce qui la rendrait utile pour les vitrines d’exposition et les congélateurs, par exemple, où la chaleur peut représenter un problème. Enfin le coût de fabrication serait beaucoup plus bas que pour les autres solutions à semi-conducteurs en raison de l’utilisation de silicium.

Share |

Comments

Comment from bernie
Time 31 October 2007 at 22:41

Les lampes basse consommation ne sont pas si économiques. Elles émettent moins de chaleur que des lampes à incandescence. En hiver, le chauffage central régulé compense cette économie en fonctionnant davantage. En été, le problème est réglé grace à l’heure d’été : il fait grand jour !
Les économies estimées par les fabricants et écolos sont largement exagérées, voir complètement fausses.

Write a comment