ENVIRONNEMENTAL

une pensée par jour (au moins) pour Eliz

Skip to: Content | Sidebar | Footer

Contacter l'administrateur

Eolien : le démarrage de la filière “offshore” nécessite d’avantage d’aide de l’Etat

4 November, 2006 (00:28) | énergie, énergies renouvelables, éolien, perspectives | By: eliz

Le développement du secteur éolien “offshore” constitue un des axes de la politique énergétique allemande. Une vingtaine de projets de parcs éoliens, en mer du Nord et en mer Baltique, ont d’ailleurs d’ores et déjà obtenu les permis de construire. Pourtant, nulle part les travaux ne commencent.

Or si rien ne bouge, l’Allemagne risque de perdre son avance technologique en Europe. Pour dégeler la situation, l’association allemande de l’énergie éolienne (BWE) estime nécessaire une augmentation temporaire du taux de rémunération du kWh produit par les parcs “offshore”, qui s’élève actuellement à 9,1 centimes d’euro.

Selon BWE, seul un bonus de 6 centimes d’euro par kWh pendant une période de deux ans – c’est-à-dire jusqu’au renouvellement de la loi allemande sur les énergies renouvelables (EEG) – conduirait à une réelle stimulation du marché. Quelques 3000MW pourraient alors voir le jour d’ici 2015, et favoriser ainsi les exportations futures de l’Allemagne dans ce secteur. Il se peut que les acteurs de l’éolien bénéficient par ailleurs d’une modification favorable de la réglementation sur les coûts de raccordements au réseau, coûts jusqu’alors à leur charge et représentant un tiers du volume total des investissements. La grande coalition pourrait en effet prochainement décider de faire porter ces coûts par les “Netzbetreiber” (exploitants du réseau).

source

Share |

Write a comment