ENVIRONNEMENTAL

une pensée par jour (au moins) pour Eliz

Skip to: Content | Sidebar | Footer

Contacter l'administrateur

Des granulés de paille pour chauffer les logements sociaux

23 February, 2008 (13:49) | biomasse, CO2, développement_durable, énergie, énergies renouvelables, habitat | By: eliz

L’Opac du Loir-et-Cher vient d’inaugurer à Droué, une commune située entre le Perche et la Beauce, une installation fonctionnant avec des granulés de paille pour remplacer la chaufferie au fuel de 38 logements sociaux répartis sur 3 immeubles.

Ce projet expérimental, le premier en France, est le résultat d’un partenariat entre l’État, le Département, l’Opac 41, les pays du Vendômois et Beauce Val de Loire et la coopérative céréalière Agralys. L’investissement total s’élève à 158 500 €.

D’un point de vue environnemental, la nouvelle chaufferie permettra d’économiser 90 tonnes d’émission de CO2 chaque année. Le bilan énergétique des granulés de paille est positif puisqu’un hectare de blé fournit 13 fois plus d’énergie que n’en a nécessité sa culture et qu’une tonne de paille restitue 6 à 7 fois plus d’énergie que n’en requiert sa fabrication. Cette solution permet également de valoriser une ressource locale, la paille, et donc de limiter l’impact du transport. La paille est récoltée dans les champs, acheminée jusqu’à une coopérative gérée par un prestataire d’Agralys pour être transformée en granulés. Ceux-ci sont déversés dans un silo de 40 m3 qui alimente la chaudière laquelle fournit chauffage et eau chaude sanitaire. Enfin, les cendres sont récupérées et valorisées par épandage.

D’un point de vue économique, l’OPAC estime que ce choix permet une réduction de 30% de la facture énergétique des locataires avec un kilowatt heure revenant à 0,033 € pour les granulés de paille contre 0,073 € pour le fuel.

Share |

Write a comment