ENVIRONNEMENTAL

une pensée par jour (au moins) pour Eliz

Skip to: Content | Sidebar | Footer

Contacter l'administrateur

Eneovia et Sebdo lancent la maison bioclimatique à 100 000 euros

8 April, 2008 (00:08) | développement_durable, énergies renouvelables, habitat, perspectives, solaire | By: eliz

Eneovia, une filiale du groupe Stratégeco Solar, en partenariat avec Sebdo, constructeur de maisons individuelles, commercialise depuis peu pour 100 000 euros une maison bioclimatique prête à habiter (hors terrain), respectant la norme THPE EnR (basse consommation avec systèmes énergétiques renouvelables) pour un prix que la société Eneovia estime inférieur de 20% au prix du marché.

SEBDO, l’initiateur du projet, décline sa maison bioclimatique en deux versions: une maison de type F3 avec deux chambres et une surface habitable d’environ 75 m2, et une maison de type F4 avec trois chambres et une surface habitable d’environ 85 m2. Côté construction, les murs sont en béton cellulaire de 30 cm, associés à une isolation extérieure, fournissant une isolation supérieure aux normes requises; la charpente est traditionnelle en bois; les menuiseries sont en PVC TH11 au pouvoir isolant supérieur à la norme; la couverture est en tuiles monopoles, particulièrement résistante aux tempêtes. La maison est livrée peinte, carrelée, avec robinetterie et matériel électrique. Les murs seront livrés peint d’une couche dite d’impression ne comportant pas de COV, permettant d’éviter ainsi un certain nombre d’effet nefaste sur la respiration et les poumons des peintures traditionnelles. Le chauffage est assuré par un plancher chauffant alimenté par une pompe à chaleur air/eau, 1kw/h générant 4kw de chaleur. L’eau chaude sera fournie à 70% par des panneaux solaires thermiques (l’installation de panneaux solaires photovoltaïques est possible en option)…

Un premier lotissement de maisons bioclimatiques est en cours de construction à Malpart (62). Le permis de construire de cet “écolotissement” comprenant une cinquantaine de logements vient d’être déposé, et les travaux débuteront en juillet 2008. Les onze premières maisons bioclimatiques THPE EnR doivent être livrées en janvier 2009.

Eneovia et Sebdo (constructeur de maison individuelle) visent le marché des collectivités locales en leur proposant de construire, dès aujourd’hui, des éco-quartiers à 100 000€ la maison bioclimatique prête à habiter hors terrain respectant la norme THPE EnR (basse consommation avec systèmes énergétiques renouvelables). Les “Bonne Maison ” et autres projets du même genre voient là un concurrent sérieux se lancer sur le marché très convoité de la maison post Grenelle…

Share |

Comments

Comment from Marie-Aude
Time 11 April 2008 at 10:58

Ces maisons écolo devraient se construire absolument partout. Mais qu’en est-il des organismes habilités à donner les permis de construire ? Comment cela se passe dans les régions ou les communes, où pour des raison de “partrimoine”, on est obligé de faire des maisons dans le style de la région ? (qui peuvent être incompatibles avec les techniques de construction écolo).

Comment from dutilly
Time 20 April 2008 at 17:03

c’est une excellente initiative qui je crois vient du secteur privé (il est inutile d’attendre le secteur public!!).
Pour continuer la question de Marie-Aude je pense qu’il y aurait des modèles adaptés à chaque région, mais malheureusement pas au même prix; enfin je ne sais. A moins qu’ils ne répondent à ce commentaire.
De toutes façons on ne peut qu’être favorable pour le peu que l’on a la fibre écolo.

Comment from ECHARD
Time 8 May 2008 at 20:51

peut-on faire construire une maison individuelle dans le loiret ceci m interresse beaucoup svp merci

Comment from jo
Time 19 June 2008 at 9:30

ce sont des maisons bioclimatiques, ok, mais pas pour autant vraiment écolo, il ne faut pas confondre. On peut faire beaucoup plus écolo pour moins cher. Le béton cellulaire a certes un meilleur bilan que les parpaings classiques mais n’est pas pour autant une solution idéale. Quant au PVC: a-t-il sa place dans une maison que l’on veut vraiment respectueuse de l’environnement?
C’est un premier pas appréciable, mais n’appelons pas ça trop vite “maison écolo”.

Write a comment