ENVIRONNEMENTAL

une pensée par jour (au moins) pour Eliz

Skip to: Content | Sidebar | Footer

Contacter l'administrateur

Une montre verte pour mesurer la pollution

13 June, 2009 (00:27) | air, innovation, pollution, technologie | By: eliz

La FING (Fondation Internet Nouvelle Génération) a présenté à l’occasion de Futur en Seine une montre capable de mesurer l’ozone et le bruit. Les données ainsi récoltées sont accessibles ensuite sur le Net et permettent d’établier une cartographie de la pollution sonore et de la qualité de l’air.

Munie d’un émetteur GPS et d’une puce Bluetooth, la Montre Verte, grâce à deux capteurs mesurant en temps réel les niveaux d’ozone et de bruit, a pour vocation d’équiper les particuliers qui, par leurs déplacements, effectuent des relevés sur la qualité de l’environnement.

Transmises par Bluetooth sur un terminal mobile, les données sont envoyées sur une plateforme spécifique qui stocke et répertorie les informations permettant de mesurer l’évolution de la qualité de l’air. Sur ce même terminal mobile, et en consultant la montre, les utilisateurs peuvent visualiser, par un système de couleurs, la qualité de l’ozone et l’intensité du bruit.

A terme, la Montre Verte pourrait être équipée d’un troisième capteur modulable capable de mesurer aussi bien la température que l’intensité des ondes magnétiques.

Trente prototypes du produit ont pour l’heure été testés par des habitants du Quartier Numérique (Paris 2e), puis par des collégiens et lycéens de Montreuil (Seine-Saint-Denis), et enfin par des Chercheurs de la Cité des Sciences (Paris 19e).

L’objectif des promoteurs de La Montre Verte est de multiplier par 1 000 le nombre de capteurs environnementaux dans la ville tout en rendant les citoyens acteurs de la mesure environnementale pour contribuer au développement d’une ville durable.

Share |

Write a comment