ENVIRONNEMENTAL

une pensée par jour (au moins) pour Eliz

Skip to: Content | Sidebar | Footer

Contacter l'administrateur

L’éolienne à voile VoiléO inaugurée à Grande-Synthe

21 June, 2013 (22:40) | électricité, énergies renouvelables, éolien, innovation, technologie | By: eliz

Avec le concours de l’APUI de l’Ecole des Mines de Douai, de l’Ensait de Roubaix et de l’Université Lille I, la société VoiléO vient d’inaugurer à Grande-Synthe le 15 juin dernier le prototype d’une éolienne dernière génération directement inspirée des techniques de navigation à la voile.

Depuis près de 5 ans déjà, Charles Sarrazin et Sébastien Damageux, respectivement président et directeur général de VoiléO, travaillent au développement de ce système inédit permettant d’optimiser la captation du vent : dotée d’un « cerveau » électronique, l’éolienne est capable de modifier le creux et la position des voiles en fonction de la vitesse et de la direction du vent. En cas de vent faible, les voiles se gonflent pour mieux le capter et en cas de vent fort, elles s’enroulent pour réduire la surface de captation. Au total, ses douze voiles lui offrent une surface de prise au vent de 200 m². Sa grande surface de captation et ses pâles à géométrie variable permettent de produire une plus grande quantité sur l’année pour un même coût et offrant ainsi une meilleure renta­bilité de l’investissement.

Autres arguments qui plaident en sa faveur, du fait de sa faible hauteur elle est dispensée de dépôt de permis de construire. Sa taille permet également de limiter la pollution visuelle, de même que ses voiles en toile réduisent les nuisances sonores, deux des principaux griefs généralement faits aux éoliennes classiques.

Selon ses concepteurs, sa puissance de 75 kilowatts crête est en mesure d’assurer la con sommation énergétique équivalente aux besoins hors chauffage de 60 habitations en moyenne. Le coût de l’éolienne raccordée est estimé à 180.000 euros mais est susceptible de baisser en fonction des quantités produites. De prochains modèles pourraient afficher une puissance jusqu’à 300 kW.

En attendant, ce premier prototype, implanté à proximité du Stadium de Grande-Synthe, permet à son maire, Damien Carême, de s’enorgueillir d’avoir le “premier stade de France à énergie positive” et d’annoncer d’ores et déjà son intention d’installer d’autres éoliennes de ce type sur sa commune.

Share |

Write a comment